Frontière, patrimoine et enjeux de territoire dans le nord de la France

seminairechantier

Séminaire-chantier

(Godewaersvelde et Dunkerque, 18-19 octobre 2013)

 

Destiné aux membres d’associations, aux professionnels de la culture, aux chercheurs de toutes disciplines, et, d’une manière plus générale, à tous les acteurs locaux du patrimoine, ce séminaire chantier sera un moment privilégié d’échange et de réflexion autour des liens entre frontière et patrimoine dans le nord de la France : qu’est-ce que la frontière fait au patrimoine ? Qu’est-ce que le patrimoine fait à la frontière ? Qui a légitimité pour faire patrimoine à la frontière ?

La rencontre se déroulera en deux temps forts :

–        le vendredi 18 octobre à partir de 10h, au Musée de la vie frontalière de Godewaersvelde, acteurs belges et français du patrimoine se réuniront autour d’une table ronde où le questionnement portera plus spécifiquement sur la manière nouvelle dont les actions de patrimonialisation marquent aujourd’hui une frontière franco-belge dont les traités européens du XXe siècle ont changé la signification historique ;

–        le samedi 19 octobre à partir de 10h, dans le bâtiment de l’Escale, au cœur du site des Chantiers de France, au port de Dunkerque, la réflexion s’élargira à une réalité frontalière plus complexe, en ce lieu si particulier qui est marqué à la fois par la frontière franco-belge, la frontière franco-anglaise et celle entre Flandre maritime et Flandre intérieure.

Chacun de ces moments sera marqué par la volonté d’ouvrir la réflexion aux enjeux de territoire qui sous-tendent les processus de mise en patrimoine ainsi qu’à la prise en compte de la dimension interculturelle que ceux-ci revêtent.

En collaboration avec le GIS iPapic (Institutions patrimoniales et pratiques interculturelles), le laboratoire IRHiS (Université Lille3),le Département du Nord, les Archives municipales de Dunkerque.

 

Studiedag op het veld Grens, erfgoed en streekproblemen in Noord-Frankrijk

(Godewaersvelde en Duinkerke, 18-19 octobre 2013)

Deze studiedag is bestemd voor leden van verenigingen, cultuurbeleidsmakers, onderzoekers uit alle disciplines en, meer in het algemeen, alle lokale erfgoedspelers. Het wordt een bevoorrecht moment van uitwisselingen en beschouwingen over de banden tussen grens en erfgoed in het noorden van Frankrijk: wat doet de grens met het erfgoed? Wat doet het erfgoed met de grens? Wie kan aan de grens aanspraak maken op de kwalificatie “erfgoed”?

Het evenement kent twee hoogtepunten:

–        op vrijdag 18 oktober vanaf 10 uur in het Musée de la Vie Frontalière van Godewaersvelde voeren Belgische en Franse erfgoedspelers een rondetafelgesprek; ze denken dan meer in het bijzonder na over de nieuwe manier waarop patrimonialiseringsacties nu een Frans-Belgische grens kenmerken die door de Europese verdragen van de 20e eeuw een andere historische betekenis hebben gekregen;

–        op zaterdag 19 oktober vanaf 10 uur worden de beschouwingen uitgebreid tot een complexere grensrealiteit; dit evenement vindt plaats in het Escale gebouw, in de haven van Duinkerke -een zeer bijzondere plek die door een drievoudige grens wordt gekenmerkt: de Frans-Belgische, de Frans-Engelse en de grens tussen maritiem Vlaanderen en Binnen-Vlaanderen.

Wat elk van deze evenementen kentekent, is de wil om na te denken over de belangen voor het grondgebied van de patrimonialiseringsprocessen en de manier waarop de interculturele dimensie van die processen in aanmerking wordt genomen.

In samenwerking met de GIS iPapic (Institutions patrimoniales et pratiques interculturelles), het laboratorium IRHiS (universiteit Lille3) en het Franse departement Nord.

Capture d’écran 2013-09-05 à 08.44.37


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search